ACCUEIL Grande Mosquée de Touba Expositions et Archives Moukhaddamtoul Khidma
Point de Presse: de La Dahira Moukhaddamatoul Khidma de la Grande Mosquée de Touba. - -   : Annonce
Daroul Maharif Al-Islamiya
 
Daroul Maharif Al-Islamiya
 
Les Muezzins de la Prière
 
  PLAY : Pour Ecouter et Lire le Saint Coran.
 
 
Horaires des Prières à la Ville Sainte de Touba.
                     
Isha
 
Maghreb
Asr
Dohr
Fajr
L
M
M
J
V
S
D
Calendrier: Hégire & Grégorien

 
 
 
 
 
Condamnation des caricatures de Jeune Afrique portées sur le Serviteur du Prophète Mohamed PSL. - Grande Mosquée de Touba.
Accueil > A la Une > Condamnation des caricatures de Jeune Afrique portées sur le Serviteur du (...)

Condamnation des caricatures de Jeune Afrique portées sur le Serviteur du Prophète Mohamed PSL.

mardi 2 février 2016, par administrateur

« Ils veulent éteindre, avec leurs bouches, la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants » (Coran 9 : 32). On ne cessera jamais de voir cette vérité coranique se réaliser. Les mécréants et leurs alliés vont toujours tenter de dénigrer et d’insulter excessivement l’islam et les hommes de vertu. Ce que l’éditorialiste de Jeune Afrique a fait s’inscrit

PDF - 171.2 ko

Condamnation des caricatures de Jeune Afrique

من لم يكن رضي عني فالكريم

رضي عني رضى ليس يريم

قلوب من لم يحبوني على وجل

ولا يلاقون ما راموا ولا البابا

indubitablement dans ce cadre et suit la même logique.
L’acte est ignoble, indigne et irrespectueux à l’égard de notre vénéré Guide. Et les mots appropriés pour exprimer notre désolation sont introuvables. Notre indignation est totale et notre colère inconsolable. Au nom de quoi peut-on se permettre de caricaturer un homme si saint jouant ainsi avec la croyance de millions d’individus à travers le monde. S’il s’agit d’une prétendue "liberté d’expression", il est grand temps de la dénoncer et de la décrier haut et fort. Ce qui est incontestable, c’est qu’il faut être irresponsable pour pouvoir commettre un tel crime. Un crime odieux, car c’est de cela qu’il s’agit en fait.
Malheureusement, le phénomène est maintenant devenu très récurrent. L’on se rappelle, il n’y a pas longtemps, les abominables caricatures portées à la personne du prophète de l’islam par une presse occidentale, à la limite, dépourvue de toute valeur digne d’un humain. Il n’est guère donc surprenant qu’à sa suite son serviteur dévoué fasse l’objet d’attaques de même nature de la part des ennemis de la foi et de la droiture. Ce qui consolide notre foi sans faille au fait qu’il est l’héritier incontestable de son Maître (PSL) et tout ce qui touche le prophète, le touchera sans doute un jour. A ce stade, le fervent mouride peut trouver dans l’œuvre du Cheikh de quoi calmer son chagrin. Dans ʺAssirouʺ, on lit ce passage qui rassure le talibé et le réconforte. Le Cheikh déclara en effet ceci :
« Mon Soutien aussi bien que mon Appui et mon Rempart contre les ennemis me proviennent de DIEU, le TRES-LARGE, le MEILLEUR DONATEUR qui Demeure l’AUXILIAIRE Incomparable... »
« Je m’honore d’avoir un MAITRE comme LUI Qui repoussa les ennemis de ma personne et Qui déversa sur elle la manne de Ses Bienfaits en dépit de son insignifiance ».
Toutefois, on ne saurait rester sans réagir face à cette dérive impardonnable. Ainsi, avec fermeté et détermination, le Dahira Moukhaddamatoul Khidma de la grande mosquée de Touba condamne jusqu’à la dernière énergie ce sacrilège perpétré par le journal. Il salue de ce fait la réaction ferme du khalife général des mourides transmise par son porte-parole. Dans ces circonstances, le Dahira s’associe à l’ensemble des talibés pour dénoncer cette offense sans vergogne dont leur guide est victime.
Par ailleurs, il appelle tout fidèle mouride et musulman d’une manière générale à une prise de conscience nécessaire pour faire face à toute tentative voulant décrédibiliser les symboles de l’islam ainsi que ses figures emblématiques. Le combat ne fait donc que commencer et il faut être à la hauteur dans la défense de nos valeurs et de notre identité mouride. A cet égard, faudra-t-il que nos actes et comportements soient à l’image de ce que Cheikh Ahmadou Bamba nous a enseigné. Ceci nous évitera de donner aux esprits malveillants l’occasion horrible de semer la confusion et de véhiculer leur message démoniaque et maçonnique.
Que le Seigneur exalte le Serviteur éternel de son Messager et anéantit à jamais les agissements et œuvres obscures des ennemis de l’islam.

 

 
 
 
© 1963 - 2017 — Tous droits réservés à la Grande Mosquée de Touba — Par la Dahira Moukhaddamatoul Khidma — Mentions Légales